Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis. C’est donc au mois de Mai […]

Dans le cadre d’un projet pour partir en Alaska afin de faire des photographies animalières, j’ai contacté le parc de Courzieu pour en apprendre un peu plus sur le loup, animal que nous risquons de croiser dans ces vastes terres du Nord des Etats-Unis.
C’est donc au mois de Mai dernier, et après avoir pris contact avec Charlotte, directrice du parc, que je me décidais de prendre mon bolide pour rejoindre ces canidés. Il faisait assez frais et le petit vent glacial me faisait penser au grand nord 🙂 (je sais… j’abuse ! ) . Je m’enfonce dans la forêt en me demandant si Catherine (mon GPS) n’avait pas l’intention de me perdre… avec les loups…

Une des choses qui m’a le plus frappé sur la route de ce parc et que nous avons l’impression de réellement pénétrer dans le domaine du loup. Ce parc est en parfaite harmonie avec son environnement et ça, c’est assez rare ! 🙂

Arrivé à 09h00, je fus accueilli par Charlotte, directrice du parc, fidèle au poste. Un très bon accueil m’était réservé. Je pénètre dans un charmant petit chalet qui fait office d’accueil et de point de restauration, j’ai immédiatement été séduit par cet endroit avec cette odeur de bois.

Après un petit entretien, Charlotte me montre l’endroit où sont les loups, l’hémicycle  où évolue les rapaces et me laisse libre de tous mouvements… j’ai carte blanche 🙂

Je décide donc de faire le tour du propriétaire… Un parc remarquablement entretenu, et très pédagogique pour les petits, grands et adultes (au passage, ma fille Romane est allée visiter ce parc quelques jours avant ma venue). Des aires de pique-nique, un petit parcours forestier, tout y est pour passer une charmante journée ! 🙂

Je décide donc de m’arrêter et d’observer un animal qui me fascine depuis bien longtemps maintenant : Le loup.

Quel plaisir d’être à proximité et à les observer… le chien hérite de beaucoup de comportements du loup, soumission, dominance, j’ai pu observer beaucoup de codes canins en regardant leurs différentes attitudes… Un loup se tenait à l’écart du groupe, il avait les oreilles cassés, je n’explique pas ce comportement car les loups vivent en meute… peut être un éclaireur ? Un autre était blessé (il boitait), il a certainement ramassé dans les différentes étapes de hiérarchisation. Une des particularité du parc est que ces loups ont gardé leurs instincts sauvages, sauf, bien entendu, pour la partie nourriture qui arrive sur un plateau… c’est sûr qu’on ne va pas mettre une biche vivante dans l’enclos tous les jours 😉

Vint le temps de donner à manger à ces carnivores… à la voix de la soigneuse, les loups étaient déchaînés en nous comblant de hurlements… je faisais partie du groupe des chaperons rouges, difficile à croire pour un garçon boucher comme moi (hihihi) qui avait le privilège de passer de l’autre côté du grillage.
Je me retrouve donc en seconde ligne, la première étant couverte par la soigneuse avec un seau plein de volaille… les mâchoires claquaient, les loups tentaient des approches, irrésistiblement attirés par cette odeur de viande… j’avoue avoir été assez inquiet pour la soigneuse à un moment, quand vous avez une dizaine de loups autour de vous qui ont faim et qui n’ont qu’un seul objectif, celui de manger, on ne fait pas le fier. Beaucoup d’explications données par cette jeune femme sur les loups avant ce spectacle, je suis conquis.

L’après midi a été dédié aux rapaces… Aigles, faucons, milans, buses, tout le monde était au rendez vous. Un très beau spectacle, rien à redire… avec une personne qui maîtrise parfaitement son sujet car passionné d’oiseaux. Entre les deux représentations de ce spectacle, cette même personne nous a fait un exposé sur les escargots, car les gastéropodes sont aussi à l’honneur à Courzieu 🙂

J’ai eu l’honneur, à la fermeture du parc d’assister à l’entrainement des nocturnes… en effet, vu les conditions climatiques du mois de mai dernier, je n’aurais pas pu assister à leur entrainement, les nocturnes étant très fragiles. J’ai pu voir les différents processus d’apprentissage, les différentes étapes, un nourrissage précis, le tout dans une ambiance sérieuse et décontractée à la fois. Chouette lapone, harhang, chouette chevêche, chevêchette, effraie étaient présentes… quel bonheur de les voir évoluer, je me suis senti assez privilégié et me suis fait tout petit pour éviter de perturber le travail des soigneurs/dresseurs.

Voilà, une belle journée de remplie, je tiens à remercier Charlotte pour sa sympathie et sans qui rien n’aurait été possible mais également tous les soigneurs du parc de Courzieu présents et qui m’ont apporté toute l’aide dont j’avais besoin, toutes ces personnes sont passionnées par ce qu’elles font et ça, ça vaut tout l’or du monde 🙂
Le parc de Courzieu est certes, un parc avec très peu d’espèces d’animaux, mais vaut il mieux aller dans un parc avec une centaines d’animaux différents que l’on regarde une minute ou alors un parc avec juste quelques animaux qu’on étudie franchement ?? je vous laisse à votre réflexion… 🙂

Site internet du parc de Courzieu : http://www.parc-de-courzieu.fr/accueil.html
Retrouvez le parc de Courzieu sur Facebook : https://www.facebook.com/parcdecourzieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>